Louise Carrier, artiste peintre de Lévis

Carrier, Louise 

(Lévis – Quartier Mgr Déziel – lot 488)

Reconnue pour ses œuvres empreintes de sensibilité et de profondeur humaine, l’artiste peintre Louise Carrier est née le 4 août 1925, à Lévis. Dès son jeune âge, elle manifeste un vif intérêt pour les arts, influencée par les paysages pittoresques de sa région natale et les scènes de la vie quotidienne. Elle poursuit ses études à l’École des Beaux-Arts de Québec, où elle rencontre un autre jeune artiste, André Garant, avec qui elle se mariera le 23 août 1952. De leur union naîtront 3 enfants, dont 2 qui seront aussi animés par la fibre artistique. Autour du couple gravitent plusieurs personnalités éminentes issues de divers milieux tant artistique, intellectuel que religieux, comme les célèbres peintres Jean-Paul Lemieux et Paul-Émile Borduas.

N’ayant jamais été soumise à l’influence des différentes modes, l’œuvre de Louise Carrier reflète une grande maturité et une sensibilité hors du commun. Au fil des ans, elle est reconnue pour ses portraits, ses représentations de nature morte et ses scènes de genre qui capturent avec une grande acuité l’essence de ses sujets. Son corpus contient des huiles, des lavis ainsi que des dessins au fusain et à la sanguine. Le thème de l’enfance est au cœur de ses créations : elle croit que le besoin d’émerveillement est essentiel à l’être humain. C’est d’ailleurs ses portraits d’enfants travaillés à l’huile qui sont encore aujourd’hui les plus convoités par les collectionneurs.

Tout au long de sa carrière, Louise Carrier a reçu de nombreux prix et distinctions. Le Musée du Québec (aujourd’hui le Musée national des beaux-arts du Québec) lui consacre une exposition en 1967 et elle est boursière du Conseil des Arts du Canada en 1969. Ses expositions, qui s’étendent sur plusieurs décennies, témoignent de son évolution artistique et de sa capacité à se renouveler tout en restant fidèle à sa vision artistique. Son engagement envers les arts ne se limite pas à ses créations : elle contribue également à la formation de jeunes artistes en enseignant au cégep de Sainte-Foy. Elle participe aussi  activement à diverses initiatives culturelles, entre autres comme jury dans des concours artistiques, animatrice d’ateliers ou conférencière. Son influence se fait sentir aussi par l’impact qu’elle a eu sur la communauté artistique québécoise.

Les œuvres de Louise Carrier continuent d’être exposées dans des galeries et des musées, notamment au Musée des beaux-arts du Canada, au Musée national des beaux-arts du Québec et à la Winnipeg art Gallery. Elle décède à l’âge de 51 ans, le 25 septembre 1976, mais son art continue de toucher et d’inspirer de nouvelles générations d’amateurs et de créateurs. La maison où elle a vécu est maintenant un centre d’exposition où l’on présente annuellement les réalisations d’artistes locaux et de l’extérieur.


Références : 
Centre d’exposition Louise-Carrier
Les musées du Québec
YouTube
wikipedia
mnbaq

Nous remercions la Société de généalogie de Lévis et la Société d’histoire de Lévis de nous avoir partagé leurs recherches et donné accès à leurs documentation.

Le parcours Empreintes est une réalisation de Mont-Marie, corporation de cimetière. Aidez-nous à aménager des espaces agréables et paisibles